Vote & Démocratie


Le lien de la campagne



Un film qui réfléchit, un film miroir

Je suis le peuple n’est pas seulement un film de cinéma, mais aussi un film qui suscite un débat de fond. Les questions qu’il pose sur la démocratie et le vote nous concerne tous. C’est un miroir, un film qui réfléchit dans tous les sens du terme. Farraj, pour la première fois, peut choisir librement la personne pour qui il va voter, il découvre le poids de son vote et il partage avec nous pendant trois ans ses réflexions sur le sujet. Mais il nous emmène bien au-delà et invite, par effet de miroir, à interroger notre propre rapport à la politique.

Définition – Réfléchir, verbe:
1- Réfléchit qqc.
A/ [Qqc.désigne une surface réfléchissante, qqc. la lumière, un objet ou l’image d’un objet] Renvoyer par réflexion dans la direction d’origine ou dans une autre direction.
B/ Au fig. ou p. métaph. Refléter, manifester.
2- Qqn réfléchit. 
A/ Faire usage de sa réflexion, exercer sa réflexion.
B/ Qqn réfléchit à, sur qqc. Concentrer sa pensée, son attention sur un objet afin d’en avoir une connaissance approfondie, ou afin d’agir avec circonspection.
C/ Examiner longuement. S’apercevoir au cours de ses réflexions du fait que. Juger, estimer après réflexion que.
http://www.cnrtl.fr/lexicographie/réfléchir  

IMG_8891 copie

Le vote en France : Depuis quand et comment ?
Vous rappelez vous ?

En 1791, la France, pionnière de la démocratie, instaure le suffrage censitaire et indirect. Mais il faut attendre 1848 pour que soit généralisé le suffrage universel masculin à partir de 21 ans. Dès lors, en rabaissant l’âge du droit de vote et en l’élargissant à toute la classe masculine, sans distinction de revenus, le droit de vote, bien qu’encore incomplet, connait un bouleversement majeur. Ce n’est finalement que depuis 1944, avec le droit de vote des femmes, que le suffrage universel est instauré en France. On peut rappeler pour clore sur survol historique la naissance, en 1992, de la citoyenneté européenne.

Si la question du suffrage démocratique mûrit depuis plus de deux siècles en France, qu’en est-il aujourd’hui du rapport de tout un chacun avec les principes démocratiques  ?

A une époque où une crise politique semble largement amorcée en France (abstentionnisme, montées des extrémismes…), ne devrions nous pas nous aussi repenser notre rapport à la politique et à la démocratie ? En cette période électorale, avec les régionales et bientôt les présidentielles, cela serait le bon moment pour y réfléchir nous aussi…

« Voter, ce n’est pas précisément un des droits de l’Homme : on vivrait très bien sans voter, si l’on avait la sûreté, l’égalité, la liberté. Le vote n’est qu’un moyen de conserver tous ces biens. (…) Quand je vote, je n’exerce pas un droit, je défends tous mes droits. »
Alain (Emile Chartier), 1926


 Le lien de la campagne